contact top Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. rappel top rdv top
La centrale des SCPI : n°1 de la distribution de scpi en ligne
n°1 de la distribution de scpi en ligne
telephone
Ici, toutes les SCPI du marché !
Souscrivez en ligne
fleche2

Tenez vous informé quotidiennement du marché SCPI

rien n’échappe à la vigilance de la Centrale des SCPI

Avec le vieillissement de la population, c’est près de 2 millions de français qui chercheront une solution de logement adaptée à leurs besoins. La question de la dépendance concerne et concernera de plus en plus de français dans les années à venir. Les SCPI tendent à promouvoir le développement de logements adaptés en agrémentant leurs patrimoines d’EHPAD.

Aujourd’hui, comme le souligne le ministre de la Santé Agnès Buzyn, les besoins sont colossaux et ne ressemblent guère à ceux des anciennes générations : plus question de parler de maison de retraite à l’ancienne, mais de structures où la place des soins est plus importante. « Ce sont des lieux de fin de vie, il faut l’affronter et s’adapter. Continuer d’investir en équipement et en renforcement du personnel » précise la ministre.

Pourtant, si des promesses existent, d’autres constats révèlent d’autres conclusions : La fédération Hospitalière de France a récemment dénoncé la réforme, comme étant inégalitaire : 200 millions d’euros seraient ponctionnés aux EHPAD Publics pour alimenter le secteur privé, les conséquences directes résulteraient à une baisse significative des effectifs.

Les pouvoirs publics tendent en effet à maîtriser les dépenses d’assurance maladie afin de pérenniser considérablement le modèle social français. L’offre de logements de type EHPAD public, ces Etablissements d’Hébergement des Personnes Agées en Etat de Dépendance, se voit dès lors menacée et ne tend pas à suivre la croissance soutenue de la demande. Il faut dire que celle-ci progresse très vite. Les papys boomers sont les résidents de ces logements spécialisés. Leur espérance de vie progresse et l’effet de l’âge engendre des pathologies de plus en plus lourdes et coûteuses.

De toute part on déplore la pénurie de moyens, surtout en effectifs. Pourtant, force est de constater que les budgets sont censés avoir été adaptés depuis la réforme de 2015 sur les dotations et les tarifications. La Ministre de la santé s'est engagée à apporter un budget supplémentaire. Des moyens supplémentaires certes, mais qui ne seraient malheureusement pas à la hauteur des besoins de fonctionnement de ces gros employeurs que sont les EHPAD.

Ces derniers représentent aujourd’hui plus de 400 000 salariés, et sont de véritables communautés de vie: en comptant les résidents leur ensemble représente environ 600 000 personnes.

C’est donc là qu’intervient la SCPI. En se développant de façon notable sur leur marché, les SCPI tendent à se spécialiser et à proposer des solutions innovantes aux investisseurs. En cela elles axent leurs stratégies sur des secteurs d’activité plus spécifiques ou des territoires géographiques encore plus ciblés.

Focus sur une SCPI : La SCPI Primovie, gérée par l’Asset Manager Primonial.

La SCPI Primovie est l’un des premiers acteurs à détenir des biens immobiliers dans le secteur de la santé. Sa création date de 2012. Précurseur dans son genre, le groupe investit massivement dans les actifs immobiliers liés aux secteurs de la santé mais aussi de l’éducation, en réponse aux nouvelles donnes démographiques (la hausse de la natalité et l’allongement de la durée de vie). Sa capitalisation est considérable : au 31 décembre 2017 elle s’élevait à 1.8 milliard d’euros au total. Pour souscrire, il faudra acheter 10 parts d’une valeur unitaire de 203 euros.

 

SCPI

Primovie

1

Souscription

10 parts d’une valeur unitaire de 203 euros.

(pour la 1ère souscription)

2

rendement 2017

4.89%

3

Nombre d’associés

16857

4

Nombre de parts

9 112 653

Chaque investisseur peut composer son portefeuille de SCPI en fonction de son appétence à tel ou tel domaine ou région. Convenons également que selon le patrimoine de chacun il vaut mieux opter pour une solution personnalisée. La solution personnalisée, c’est ce que proposent des sites internet avec un conseil d’expert.

Celle qui fait beaucoup parler d’elle en ce moment est la Centrale des SCPI. Faire appel à ses services, c’est soit passer à la boutique parisienne dédiée au placement à 100% ou bien se rendre sur son site internet où tous les services de conseil et d’accompagnement sont disponibles en ligne.

Partager ce lien

Vous souhaitez en savoir plus ? Contactez-nous
 

 

Zoom sur notre SCPI coup de coeur

Zoom sur la SCPI Novapierre Allemagne

Novapierre Allemagne du groupe Paref Gestion, c’est LA SCPI allemande qui s’intègre parfaitement dans un portefeuille optimisé de SCPI.

Avec une capitalisation supérieure à 164 millions d’euros à la fin de l’année 2016, elle connaît un développement fort et serein depuis sa création en 2013.

Les 2657 investisseurs associés bénéficient d’un rendement « deutsche qualität » (qualité allemande) de 4,73% pour 2016.

Vous l’aurez compris, la SCPI Novapierre Allemagne concentre ses investissement Outre Rhin, au cœur de villes dynamiques et prospères.

Prix de part : 255 € - Investissement minimum : 30 parts

Services Plus
Le mot de l'expert

"La SCPI est une nouvelle manière d'acquérir de l'immobilier. Qu'attendez vous pour devenir propriétaire d'un patrimoine immobilier de plusieurs centaines de millions d'euros à travers la France et l'Europe?"

Louis Andrieux, consultant sénior au sein de La Centrale des SCPI

Avertissement

L'investissement dans une SCPI n'est pas garanti, tant du point de vue des dividendes perçus que de celui de la préservation du capital. Les SCPI dépendent en effet des fluctuations des marchés immobiliers.

Avant toute décision d'achat de parts de SCPI, faites-vous conseiller par un professionnel afin d'être certain(e) que ce placement correspond à votre profil patrimonial.

Enfin, comme tout investissement immobilier, tenez compte du fait que les SCPI sont des placements de long terme dont la durée de détention minimale ne saurait être inférieure à huit ans.