contact top Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. rappel top rdv top
La centrale des SCPI : n°1 de la distribution de scpi en ligne
n°1 de la distribution de scpi en ligne
telephone
Ici, toutes les SCPI du marché !
Souscrivez en ligne
fleche2

Acheter des parts de SCPI implique de pouvoir financer son opération, cela va de soi. Si l’investisseur dispose de fonds suffisants pour cet achat, l’acquisition des parts ne posera pas de problème particulier mais dans le cas où l’investisseur cherche un financement, l’opération peut s’avérer plus complexe.

Le financement des parts de SCPI n’est une chose facile. Bien que cela ressemble à un investissement immobilier locatif classique, le principal blocage réside dans le fait que la plupart des banques refusent d'accorder le financement des SCPI autres que celles de leur réseau.

L’autre point important réside dans la constitution du dossier bancaire. Il existe un formalisme de demande de financement des SCPI. Par ailleurs, il est possible de trouver des solutions alternatives comme l’achat via une assurance-vie ou encore l’achat de parts de SCPI à crédit.

Sur ce point encore, l’accompagnement d’un professionnel est plus que recommandé.

Les différents financements des SCPI existants

Il existe 4 techniques différentes pour assurer le financement des SCPI. Au comptant, en démembrement, à crédit ou par le biais d’une assurance-vie. Comme nous le soulignons plus tôt, le financement des SCPI au comptant ne posera aucun problème et ne nécessitera aucun délai. L’investisseur a les fonds nécessaires au financement des SCPI et va les utiliser. En contrepartie, il recevra les loyers correspondants au nombre de parts qu’il détient.

Pour les personnes possédant la somme en liquide, et ne souhaitant pas réaliser le financement des SCPI au comptant, il est possible de passer par une assurance-vie. Dans cette formule, l’assureur prend en charge l’achat des parts et mets les loyers à disposition dans le contrat assurance-vie. Les frais du contrat sont donc appliqués sur les loyers.

Le financement des SCPI peut également être réalisé par démembrement. Cette technique permet à l’investisseur de réduire ses montants d’impôts. Ce dernier souscrit uniquement à la nue-propriété des parts. Il ne perçoit pas les dividendes au départ. Par contre, à la fin du démembrement il est le seul et l’unique propriétaire et perçoit entièrement les revenus.

Le crédit, comme pour l’achat d’un bien immobilier, est un système de financement des SCPI aussi rependu. En plus d’être indispensable en cas d’un manque de liquide, le crédit immobilier SCPI, quand il est réellement affecté à cet achat, a l’avantage de permettre de déduire des revenus fonciers l’intérêt de l’emprunt.

 

 

Acheter des parts de SCPI au comptant est l’un des modes d’acquisition de SCPI avec l’achat à crédit ou encore le démembrement.

Ce mode d’acquisition est très simple d’accès puisqu’il n’y a aucun dossier bancaire à constituer et donc l’investissement n’est pas suspendu à l’obtention d’un prêt.

Acheter des parts de SCPI en démembrement est l’un des modes d’acquisition de SCPI avec l’achat au comptant ou encore l’achat à crédit.

Acheter des parts de SCPI à crédit est l’un des modes d’acquisition de SCPI avec l’achat au comptant et le démembrement.

Acheter en SCPI à crédit se finance alors comme un investissement immobilier locatif classique à l’aide d’un crédit immobilier SCPI dit affecté. C’est-à-dire que la somme emprunté est affectée à l’acquisition des SCPI. Ce critère permet de pouvoir déduire les intérêts d’emprunt des futurs revenus fonciers.

Acheter des parts de SCPI via une assurance-vie est un investissement qui ne peut se faire qu’au comptant. En effet, il est impossible d’emprunter une somme d’argent à l’aide d’un prêt immobilier.

De plus, l’investisseur n’est pas réellement le propriétaire des parts de SCPI. C’est l’assureur qui gère le contrat qui achète préalablement des enveloppes de SCPI auprès des sociétés de gestion et les mets à disposition dans ses contrats.