En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous offrir le meilleur service sur notre site, réaliser des statistiques et vous permettre de partager les contenus sur les réseaux sociaux.

contact top Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. rappel top rdv top
La centrale des SCPI : n°1 de la distribution de scpi en ligne
n°1 de la distribution de scpi en ligne
telephone
Ici, toutes les SCPI du marché !
Souscrivez en ligne
fleche2

L’épargne, l’investissement boursier, l’assurance-vie, l’immobilier, les SCPI… après avoir perçu un héritage, la majorité des personnes se demandent comment placer une grosse somme d’argent. Une multitude de choix d’investissements s’offrent à elles. La décision va d’abord se prendre en fonction de deux critères : le montant du capital, le besoin de disposer de liquidités ou non. Vous avez pour projet de faire fructifier votre argent ? A La Centrale des SCPI, nous avons comparé certains investissements et placements pour que vous puissiez y voir plus clair et décider où placer l’argent de l’héritage en ayant toutes les informations nécessaires.

Les investissements les plus connus

Les Français ont tendance à se diriger vers l’ouverture de compte comme le Livret A, le PEL. A noter que le taux du livret A est fixé à 0.75 % jusqu’en 2020 et que sa formule de calcul sera modifiée à cette date et ne dépendra plus de l’inflation mais d’un plancher fixé à 0.50%. Le plan d’épargne-logement est de 1 % depuis l’été 2016. Les deux sont exonérés d’impôt (jusqu’à la douzième année pour le PEL). Vu leur rendement, et le plafond du livret A à 22 950 euros, ces deux formes d’épargne, sont plus destinées aux petites sommes qu’à placer une grosse somme d’argent.
L’assurance-vie est également un placement très prisé par les Français qui cherchent à placer de l’argent, héritage ou pas. Elles comptabilisent environ 1600 milliards d’euros d’épargne. Leur rendement est inférieur à 3 %. A cela, il faut enlever les frais, qui au total, représentent une somme non négligeable. Par contre, l’assurance-vie offre des avantages fiscaux.
L’immobilier est un investissement à long terme où placer son argent après un héritage. Tout le monde connaît le principe de la pierre. Le bien immobilier est loué, et le propriétaire touche des loyers régulièrement. En contrepartie, il doit assurer l’entretien du bien et il doit déduire des revenus potentiels les périodes de vacances de location.

Les SCPI : l’investissement qui attire de plus en plus

Quand une personne cherche où placer son argent après un héritage dans le but de le faire fructifier, la solution va de plus en plus vers les SCPI. Avec un taux de rendement moyen de 4.4 % en 2017, les SCPI ont de quoi retenir l’attention. Comment est-ce que cela fonctionne ? Il s’agit d’un investissement pierre papier. L’investisseur achète une ou plusieurs parts d’une SCPI, elle-même propriétaire de biens immobiliers (commerciaux, d’habitation, en France, en Europe… en fonction de la SCPI). L’investisseur recevra un loyer au prorata de ses parts. La SCPI est gérée par une société de gestion qui s’occupe d’entretenir le parc immobilier, de le valoriser etc. Le propriétaire des parts n’a donc rien à faire. Ces SCPI de rendement sont idéales pour faire travailler son argent. De plus, l’investisseur peut acheter des parts dans différentes SCPI et dans différentes sociétés de gestion, ce qui lui permet d’avoir un portefeuille beaucoup plus intéressant et des rendements plus avantageux. Certaines personnes cherchent à placer une grosse somme d’argent pour pouvoir bénéficier d’avantages fiscaux. Les SCPI fiscales répondent à ces projets.