En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous offrir le meilleur service sur notre site, réaliser des statistiques et vous permettre de partager les contenus sur les réseaux sociaux.

contact top Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. rappel top rdv top
La centrale des SCPI : n°1 de la distribution de scpi en ligne
n°1 de la distribution de scpi en ligne
telephone
Ici, toutes les SCPI du marché !
Souscrivez en ligne
fleche2

Acheter des parts de SCPI à crédit est l’un des modes d’acquisition de SCPI avec l’achat au comptant et le démembrement.

Acheter en SCPI à crédit se finance alors comme un investissement immobilier locatif classique à l’aide d’un crédit immobilier SCPI dit affecté. C’est-à-dire que la somme emprunté est affectée à l’acquisition des SCPI. Ce critère permet de pouvoir déduire les intérêts d’emprunt des futurs revenus fonciers.

Le prêt SCPI peut prendre la forme d’un crédit amortissable. C’est le plus courant, il est remboursé chaque mois, en tenant compte des intérêts. Si la somme demandée pour le prêt SCPI est inférieure à 75.000 euros, il est possible de demander un crédit à la consommation, mais son taux est plus élevé. Les personnes disposant de liquidités et imposables à l’ISF, ont la possibilité de recourir au crédit in fine. Ce type de crédit immobilier SCPI permet de payer uniquement les intérêts sur la somme empruntée pendant la durée du prêt SCPI. Ce n’est qu’une fois le crédit immobilier SCPI terminé qu’elles rembourseront la somme.

Pour acheter des parts de SCPI à crédit, la banque va demander une sûreté réelle. Attention toutefois, l’hypothèque n’est pas une solution envisageable pour le financement de parts de SCPI car la banque ne peut pas inscrire une hypothèque sur chacun des biens qui compose le capital de la SCPI. Les suretés retenues dans le cadre d’un prêt SCPI sont la caution ou le crédit caution logement également appelé CRELOG. Pour bénéficier du CRELOG, il est impératif que l’investisseur soit déjà propriétaire d’un bien immobilier (résidence principale ou locatif).

Une fois la demande de financement déposée et acceptée, l’offre de prêt SCPI est éditée et envoyée directement chez l’investisseur. Contrairement à un investissement immobilier locatif classique, l’offre de prêt SCPI est acceptable dès le lendemain de sa réception. En revanche, le déblocage des fonds intervient 14 jours plus tard et ceux-ci sont envoyés directement auprès de la SCPI par la banque.

À réception des fonds, les parts sont nominativement attribuées à celui qui vient d'acheter en SCPI à crédit. Sa propriété est matérialisée par une attestation de propriété de part. Véritable titre de propriété, il est à conserver par l’investisseur.

Apres un délai de jouissance qui diffère suivant la SCPI, l’investisseur perçoit ses loyers de façon trimestrielle. Comme tout investissement locatif, il utilise les loyers pour rembourser ses échéances de prêt SCPI. Pour équilibrer sa balance financière, il génère un effort de trésorerie que l’on appelle : un effort d’épargne.

Depuis 2016, les taux de prêt SCPI et d’immobilier en général ont baissé. Fin 2016 il était noté une moyenne de 1,32 %. Alors que différents paramètres de l’actualité font devenir certaines valeurs bancaires incertaines (élections américaines ou françaises, brexit…), l’immobilier se renforce. Les SCPI enregistrent un rendement autour de 5 %. En comparaison, le taux du livret A est maintenu à 0,75 % jusqu’au 1er janvier 2018. Un bon rendement, un taux de crédit immobilier SCPI faible, le moment est propice à l’investissement. En effet, grâce à cette formule, les mensualités du prêt SCPI seront en partie couvertes par le rendement.

Acheter ses parts de SCPI à l’aide d’un prêt SCPI est la meilleure solution pour se constituer du patrimoine dont l’effort financier est grandement assuré par les locataires de la SCPI.

Partager ce lien