Les SCPI fiscales

Contrairement à la SCPI de rendement, la SCPI fiscale n’a pas pour objectif de générer des revenus réguliers. Par contre, elle permet aux investisseurs de bénéficier de défiscalisation. Cette catégorie de placement regroupe différentes SCPI : les SCPI Malraux, les SCPI Pinel, les SCPI de déficit foncier. Chacune a un fonctionnement et des intérêts qui leur sont propres. Nos professionnels, spécialisés dans les SCPI fiscales, ont répondu aux questions qui leur sont régulièrement posées. Découvrez toutes les spécificités des SCPI fiscales pour déterminer vers quel type orienter votre investissement.

Nos conseillers sont à votre disposition pour toute étude de projet d’investissement en SCPI fiscale. Nous sommes joignables par téléphone.

SCPI fiscales

Les SCPI Malraux investissent dans des biens à réhabiliter. Malgré la réduction d'impôt qu'elles procurent, leur rendement est faible et l'investisseur subit un délai important avant de toucher des loyers en raison des lourds travaux effectués. En conclusion, l'intérêt des SCPI Malraux est très limité et il faut leur préférer les SCPI de rendement.

Les SCPI Pinel offrent une réduction d'impôt pendant une durée limitée. A cette issue, le rendement distribué s'avère très faible et il sera presque impossible de les revendre en cas de besoin.

Les SCPI déficit foncier permettent de générer un déficit foncier d'environ 40 % du montant investi. Le gain fiscal sera immédiat et fonction de votre tranche marginale d'imposition. Toutefois, ce type de SCPI ne distribue pas de loyers avant plusieurs années en raison des lourds travaux qu'elles entreprennent. Pour cette raison, nous préconisons les SCPI de rendement.

Les SCPI monuments historiques permettent de bénéficier d'un déficit foncier la première année de l'investissement. Toutefois, ces SCPI ne distribuent pas de loyers avant une longue période de travaux et leur revente n'est possible qu'au bout de 17 ans. A ce titre, il vaut mieux privilégier les SCPI de rendement.

Les SCPI Déficit Foncier permettent de générer un déficit foncier grâce aux travaux qu'elles réalisent. Toutefois, les premiers loyers ne seront versés qu'après plusieurs années et les rendements sont décevants. Il vaut mieux privilégier les SCPI de rendement

Les SCPI Déficit Foncier achètent des biens à travaux afin de délivrer un déficit foncier à leurs associés. Les désavantages sont le faible rendement et l'absence totale de liquidité.

Les SCPI Déficit Foncier permettent de générer une économie d'impôt uniquement la première année mais l'associé se retrouve ensuite bloqué pendant minimum 10 ans avec une SCPI qui ne délivre presque aucun rendement. L'opération est donc peu attractive et mieux vaut se tourner vers les SCPI de rendement.

La SCPI fiscale vise à investir dans des biens immobiliers bénéficiant de régimes fiscaux de faveur afin de réduire l'imposition de ses associés.

Les SCPI fiscales permettent de bénéficier de réductions d'impôts. Toutefois, au terme de l'avantage fiscal, le rendement de ces SCPI se voit extrêmement réduit et leur revente est presque impossible. Il est donc conseillé d'investir en SCPI de rendement.

Acheter des SCPI fiscales revient à investir dans des biens immobiliers surévalués et souvent situés en zones périphériques. De plus,leur rendement et leurs perspectives de revalorisation sont faibles. Il est préférable de privilégier les SCPI de rendement pour profiter de revenus stables et d'un patrimoine immobilier de qualité.