Comment et où investir pour préparer sa retraite ?

Bon à savoir
Mis à jour le 3 août 2020

Une étude de l’IFOP souligne l’état d’inquiétude des séniors actifs au sujet de la retraite. Outre le fait d’avoir une rente retraite insuffisante, ils estiment ne pas avoir cumulé assez de patrimoine de rendement pour vivre sereinement leur retraite. 71 % considèrent que leur pension retraite ne sera pas suffisante pour vivre dans de bonnes conditions.

Le président de la République française Emmanuel Macron n’abandonnera pas sa réforme des retraites, comme souligné lors de son allocution le 14 juillet 2020. Une réforme pour un système de retraite que le gouvernement estime plus simple et plus juste. Ajoutée à la crise du Covid-19 en cette année 2020, la réforme des retraites est inévitable puisque les caisses de l’État sont vides.

Le moment est alors venu de prendre son épargne en main et de préparer sa retraite soi-même. Comment bien investir son argent pour préparer sa retraite ? Vers qui se tourner pour être guidé dans sa préparation de la retraite ? Quels placements immobiliers ou financiers privilégier pour investir dans l’objectif de préparer sa retraite ? Décryptage.

1/ Quels placements pour votre retraite ?

Quel produit d’épargne pour préparer votre retraite ?

Un large panel de placement retraite existe pour pallier une baisse significative de revenus lors du passage en retraite (une perte de rémunération estimée entre 20 % et 50 %). Des placements financiers comme des placements immobiliers permettent de réaliser des investissements dans le but de se créer une retraite complémentaire.

Le contexte économique 2020 dû au covid-19 incite à la vigilance des épargnants sur les marchés financiers. Les actions et produits boursiers sont plus que jamais bouleversés dans cette période de chahut. Fort heureusement certain placement immobilier tel que la SCPI de rendement affiche de la résilience et des potentiels de développement intéressant pour améliorer son pouvoir d’achat à la retraite.

Détails des solutions d’épargne retraitent les plus courues :

Investir en assurance vie en fonds en euros pour votre retraite ?

Les banques conseillent souvent d’investir son argent en assurance-vie en fonds en euros pour préparer sa retraite, mais ne serait-ce pas par obligation de répondre aux ordres hiérarchiques de proposer des produits maison ?

Aussi brutal que cela puisse paraître, les assurances-vie sont devenues des solutions d’épargne retraite très obsolètes. Avec un rendement moyen de 1,40 % en 2019, les assurances-vie en fonds euros n’apportent plus de compléments de revenus pour les retraités. Il y a seulement 10 ans, ces mêmes fonds euros avoisinés encore les 4 %. Une érosion des rendements qui ne vont pas aller en s’améliorant et qui a engendré une décollecte nette cumulée de 5 milliards d’euros de janvier à juin 2020.

Entrée en vigueur en 2016, la loi Sapin II a pour vocation de protéger les organismes financiers (banques et assurances) contre une crise financière systémique qui pousserait les Français à retirer en masse leur épargne. Cette loi permet de bloquer les rachats en assurance-vie des épargnants sur plusieurs mois et remettre ainsi en cause le principe fondamental de liquidité de l’assurance-vie.

Dans un environnement comme celui du covid-19 que traverse le monde en 2020, de nombreux épargnants craignent un blocage soudain de leur contrat en assurance-vie. Ce qui justifie en partie la décollecte de masse depuis le début de l’année 2020.

Investir en assurance-vie en fonds en euros pour préparer sa retraite n’est donc pas la meilleure option.

Investir en Bourse pour votre retraite ?

L’investissement financier via un PEA ou un compte-titre comprend une part de risque extrêmement forte. La volatilité des marchés financiers est incontrôlable et certains évènements peuvent réduire à néant votre capital investi en bourse.

Pour réaliser de bonnes opérations boursières sur le long terme, des connaissances pointues des marchés financiers et beaucoup de temps sont primordiaux. Certains épargnants ont vu en ce début d’année 2020 des dizaines de milliers d’euros volatilisés suite à une baisse instantanée des marchés boursiers influencés par la crise économique du covid-19. De l’argent épargné depuis de longues années qui auraient dû servir à améliorer sa retraite.

Investir en Bourse pour préparer sa retraite n’est donc pas forcément la meilleure solution.

Investir dans un PER pour votre retraite ?

Le plan d’épargne retraite ou PER est un produit créé par la loi Pacte en plein mandat d’Emmanuel Macron.

Le fonctionnement du PER est assez simple : L’épargnant verse de l’argent tout au long de sa vie active qui est censé fructifier. Puis, une fois le passage à la retraite, le retraité à la possibilité de récupérer la somme d’argent soit sous forme de capital, soit sous forme de revenus à vie (rente viagère).

Certains inconvénients subviennent cependant à ce placement PER. Le plus important concerne celui de la liquidité. Durant la vie active, l’épargne restera bloquée jusqu’à 62 ans sauf cas exceptionnel comme le décès de l’époux ou épouse par exemple. De plus, le PER doit être placé sur un contrat d’assurance-vie complété par des fonds en euros. La perte de vitesse des fonds euros viendra logiquement faire chuter votre capital investi en PER.

Au même titre qu’un contrat d’assurance vie en fonds en euros, un PER n’offre que peu d’avantages dans le cadre d’une préparation de retraite.

Très souvent, un placement immobilier générateur de revenus complémentaires de façon régulière et durable apparaîtra comme la solution idéale pour préparer ou améliorer votre retraite. Pourquoi ? Car l’immobilier distribue des loyers qui permettent d’augmenter votre pouvoir d’achat et évite ainsi de consommer le capital durement constitué.

De plus, les placements immobiliers ressortent comme les produits les plus performants sur ces vingt-cinq dernières années, offrant une revalorisation quasi constante du capital investit en plus des revenus distribués. Le capital investi peut alors grossir d’une année à l’autre. L’immobilier semble être une solution pertinente pour améliorer sa retraite, mais quel support immobilier choisir pour bien investir ?

Investir dans un appartement locatif pour votre retraite ?

L’investissement immobilier avec l’achat d’un appartement locatif permet d’accroitre son patrimoine tout en comblant une carence ou insuffisance de revenus grâce aux loyers perçus.

Seulement l’investissement dans un appartement locatif peut s’avérer contraignant pour plusieurs raisons. Des moyens financiers importants et beaucoup de temps sont nécessaires pour dénicher les meilleures opportunités immobilières. Dépendant d’un seul bien et d’un seul locataire, les imprévus d’un appartement locatif tel que les travaux et les loyers impayés sont des risques majeurs qui peuvent rendre très désagréable votre investissement.

La succession en immobilier locatif classique peut être source d’anxiété pour les investisseurs qui doivent procéder à un partage équitable sur un placement dont les actifs ont des variations importantes de prix.

Investir en SCPI pour votre retraite ?

L’investissement en SCPI (société civile de placement immobilier) a pour objet l’acquisition, la gestion et la valorisation d’un patrimoine immobilier (sièges sociaux de grands groupes, commerces alimentaires, cliniques, entrepôts logistiques, logements, etc.). Au prorata du montant investi, l’investisseur perçoit des loyers de façon régulière et indéfini dans le temps.

La SCPI de rendement devrait constituer la pierre angulaire de votre placement retraite, et ce pour multiples raisons.
Les rendements en SCPI sont compris entre 4 et 6 % nets de frais de gestion. En effet, en s’occupant des contraintes fastidieuses de l’immobilier (charges, travaux, mise en location etc.) une société de gestion agréée par l’AMF (autorité des marchés financiers) va gérer le parc immobilier offrant un confort locatif considérable aux propriétaires de SCPI.

En place depuis une cinquantaine d’années, la SCPI couple parfaitement le rendement et le risque sur un placement reconnu comme solide et stable depuis sa création. Il existe aujourd’hui près de 180 SCPI offrant la possibilité aux investisseurs en SCPI de mixer leur montant d’investissement sur plusieurs stratégies dans le but de diversifier son patrimoine et de devenir propriétaire d’un plus grand nombre d’immeubles.

La SCPI est donc le placement retraite de référence.

Tableau comparatif des thématiques SCPI : indice de rendement et indice de protection



Indice de rendement

Indice de protection

SCPI thématique santé et sociale

4/5

5/5

SCPI thématique européenne

5/5

4/5

SCPI thématique commerce alimentaire

4/5

4/5

SCPI thématique logement

5/5

4/5

SCPI thématique santé et sociale

Indice de rendement

4/5

Indice de protection

5/5

SCPI thématique européenne

Indice de rendement

5/5

Indice de protection

4/5

SCPI thématique commerce alimentaire

Indice de rendement

4/5

Indice de protection

4/5

SCPI thématique logement

Indice de rendement

5/5

Indice de protection

4/5

Une pluralité de SCPI qui permet à ce placement d’épargne de correspondre au profil de nombreux investisseurs qui recherchent une augmentation en capital au comptant ou à crédit, des revenus complémentaires à court ou long terme, ou encore une optimisation fiscale sur un patrimoine bâti à l’étranger ou par le biais du démembrement temporaire de propriété.

De très nombreuses possibilités d’investissements qui justifient l’attrait des épargnants sur le placement SCPI pour préparer leur retraite.

2/ Quelle stratégie d’investissement pour votre retraite ?

La SCPI ressort comme le placement retraite idéal, que ce soit pour préparer votre future retraite ou améliorer votre retraite actuelle.

Étudions désormais quelle stratégie SCPI dans le but d’investir pour sa retraite.

Faire le bon choix pour sa retraite : comment choisir les bonnes SCPI ?

Pour réaliser le meilleur investissement en SCPI de rendement, une diversification est conseillée.

Choisir une SCPI à grosse capitalisation pouvant dépasser le milliard d’euros d’actifs solidifiera le patrimoine immobilier de l’investisseur. Une diversification sur les stratégies et les thématiques d’avenir permettra de bénéficier de nouveaux marchés immobiliers rentables. Un mix de SCPI qui protègera et sécurisera le patrimoine immobilier locatif des aléas économiques.

En plus de pratiquer une forte diversification au sein de son portefeuille SCPI, certains points sont à regarder de près. Le TOF ou taux d’occupation financier donne un indicateur sur la bonne santé locative de la SCPI. Un TOF supérieur à 90 % est à privilégier. Le TRI ou taux de rentabilité interne qui englobe la performance distribuée sous forme de loyers et la plus-value du patrimoine de la SCPI nous donne un indice sur l’évolution de la SCPI.

La fiscalité en SCPI est également à prendre en compte, elle varie selon le profil de l’investisseur. Des possibilités d’optimisations fiscales sont assez faciles à mettre en place pour les investisseurs lourdement imposés avec l’aide d’un professionnel.

Se rapprocher d’un acteur expert indépendant spécialisé sur le placement SCPI comme La Centrale des SCPI permet de réaliser le meilleur placement SCPI selon son profil et ses objectifs. Préparer sa retraite pendant le coronavirus grâce à la SCPI est capital pour se créer le plus rapidement possible un patrimoine immobilier de rendement.

Comment développer au fil des années votre portefeuille SCPI pour une bonne retraite ?

Plusieurs choix s’offrent aux investisseurs en SCPI. Certaines SCPI donnent la possibilité de mettre en place un versement programmé mensuel. Une stratégie qui correspond très bien aux petits épargnants qui peuvent placer quelques centaines d’euros chaque mois dans le placement SCPI.

La deuxième possibilité consiste à investir une somme d’argent plus ou moins importante qui va rapporter des loyers au bout de quelques mois seulement. Une prime de départ à la retraite, le déblocage d’un PEE, une vente immobilière, un capital constitué ou encore un héritage permettent d’investir sur des SCPI de rendement pour préparer ou améliorer votre retraite.

Exemple : Un investissement en SCPI de 100 000 euros en provenance d’une assurance-vie investie sur une SCPI à 5 % apporte 5000 € de loyer net de frais de gestion pour l’associé.

Acheter des SCPI à crédit durant votre vie active pour préparer votre retraite

Utiliser la puissance du levier grâce à un crédit immobilier affecté aux SCPI est un excellent moyen de se constituer un capital SCPI. Cette démarche nécessite du temps donc de l’anticipation pour que la fin du crédit se concorde de façon optimale au départ à la retraite de l’investisseur.
En plus d’une politique de taux bas sur les crédits immobiliers, il est important de savoir que les intérêts d’emprunts sont entièrement déductibles sur un crédit SCPI. Avec les loyers réguliers encaissés des SCPI, l’effort d’épargne mensuel en sera plus faible.

Exemple : En ce mois de juillet 2020, la cellule de financement de La Centrale des SCPI propose aux investisseurs des crédits SCPI avec des taux de 1.5% sur 15 ans et 1.85% sur 20 ans.

Le démembrement temporaire : l’aubaine pour les futurs retraités à horizon de 3 à 10 ans

Le démembrement temporaire de propriété consiste à démembrer la part de SCPI en deux. La nue-propriété d’un côté qui sera acheté par l’investisseur et l’usufruit de l’autre côté acheté par un institutionnel. L’investisseur détermine alors une durée de démembrement allant de 3 à 20 ans sur laquelle va s’appliquer une décote du prix de la part. Un mécanisme qui permet à l’associé d’acheter un nombre de parts plus important qu’en pleine propriété.

L’avantage premier de ce démembrement temporaire de propriété est l’absence d’impôt sur le revenu ainsi que de prélèvements sociaux car les loyers ne sont pas encaissés pendant la durée déterminée. Cet outil permet de sortir également la somme investie dans le placement SCPI de l’IFI.

Au terme du démembrement l’usufruit viendra se recoller automatiquement à la part offrant à l’investisseur un gain en capital important et donc plus de loyers à vie.

Exemple :  A titre d’exemple, nous avons demandé à Thibault Le Coail, consultant sénior au sein du cabinet Sereniteo Investissement, de nous témoigner de son expérience :

« J’ai rencontré la semaine dernière un couple de quinquagénaires, ayant vendu un appartement locatif. En activité, ils ont souhaité préparer leur retraite en se constituant un revenu complémentaire futur. Nous avons alors investi leur capital de 345 000 euros sur 4 SCPI en démembrement temporaire de propriété sur 7, 8 et 10 ans. Ainsi, ils bénéficieront d’un déblocage de revenus progressifs une fois à la retraite, sans alourdir leur imposition actuelle. »

En effet, ce ne sont pas les premières années qui sont les plus difficiles à surmonter, mais celles où l’avancement dans l’âge oblige les retraités à dépenser plus d’argent pour des soins médicaux ou encore l’hébergement spécialisé. S’assurer, ainsi qu’à son conjoint, un revenu progressif est alors la meilleure option pour bien préparer sa retraite.

La période du coronavirus nous a appris une chose : le choix du placement pour préparer sa retraite est essentiel. Il faut s’abstenir de placer son argent sur des assurances-vie en fonds en euros, peu rémunérateurs, ou des PEA, risqués, alors qu’il est aujourd’hui possible d’investir son argent en immobilier grâce aux SCPI pour améliorer sa retraite.

Les SCPI européennes sont très prisées par les épargnants souhaitant placer leur argent pour préparer leur retraite, tout en diversifiant leur patrimoine. Les SCPI santé et logistique sont les SCPI favorites des retraités qui souhaitent placer leur argent pour améliorer leur retraite.

Pour aller plus loin : ne négligez pas la SCPI pour anticiper votre transmission

Le démembrement viager en SCPI est une solution avantageuse pour l’investisseur à la retraite comme pour ses enfants. En effet, le fait de transmettre la nue-propriété des parts de SCPI aux enfants va leur éviter, lors du décès des parents, de payer des droits de succession trop élevés. Le retraité peut ainsi jouir des loyers de la SCPI en gardant l’usufruit pour compléter sa rente à la retraite.

Ci-dessous le barème fiscal du démembrement viager (article 669 du Code général des impôts) :

Âge de l'usufruitier

Valeur usufruit

Valeur nue-propriété

21-30 ans

80%

20%

31-40 ans

70%

30%

41-50 ans

60%

40%

51-60 ans

50%

50%

61-70 ans

40%

60%

71-80 ans

30%

70%

81-90 ans

20%

80%

Au delà

10%

90%

Âge de l'usufruitier

21-30 ans

Valeur usufruit

80%

Valeur nue-propriété

20%

Âge de l'usufruitier

31-40 ans

Valeur usufruit

70%

Valeur nue-propriété

30%

Âge de l'usufruitier

41-50 ans

Valeur usufruit

60%

Valeur nue-propriété

40%

Âge de l'usufruitier

51-60 ans

Valeur usufruit

50%

Valeur nue-propriété

50%

Âge de l'usufruitier

61-70 ans

Valeur usufruit

40%

Valeur nue-propriété

60%

Âge de l'usufruitier

71-80 ans

Valeur usufruit

30%

Valeur nue-propriété

70%

Âge de l'usufruitier

81-90 ans

Valeur usufruit

20%

Valeur nue-propriété

80%

Âge de l'usufruitier

Au delà

Valeur usufruit

10%

Valeur nue-propriété

90%

Ce que La Centrale des SCPI apporte aux investisseurs

Comme évoqué dans ce décryptage, de nombreuses solutions d’épargne sont mis à la disposition des retraités. Néanmoins, l’investissement le plus sûr et le plus efficace pour la retraite reste l’investissement en SCPI de rendement.

La Centrale des SCPI accompagne chaque jour des dizaines de Français dans la réalisation d’un projet en SCPI. Pour mieux visualiser l’impact du placement SCPI et aider les investisseurs à préparer leur retraite, une simulation est disponible sur le site internet. Un conseiller expert est également joignable au 01.44.56.00.23 pour répondre aux questions et acquérir les meilleures SCPI du marché.

Il est temps d'investir pour votre retraite !

Article publié le 3 août 2020

PARTAGER

Article publié le 3 août 2020

PARTAGER
Calculez rapidement la somme maximale que vous allez pouvoir emprunter.
REVENU TOTAL NET MENSUEL
Calculez rapidement votre échéance de prêt.
MONTANT DE L'EMPRUNT
TAUX D'INTERET
DURÉE DE L'EMPRUNT

Je souhaite en savoir plus

Contactez-moi

Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par
La Centrale des SCPI pour permettre de vous adresser des contenus adaptés à vos centres d’intérêt.
Elles sont conservées pendant 3 ans et sont destinées au service marketing
Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d’accès aux données
vous concernant et les faire rectifier en contactant : contact@lacentraledesscpi.fr

TOUT SUR LES SCPI EN VIDEO

Les dossiers La Centrale des SCPI

Découvrez les Opportunités SCPI du moment, proposées par La Centrale des SCPI.

Investir dans des SCPI est une solution intelligente pour augmenter son capital, préparer sa retraite ou profiter d’une défiscalisation particulièrement avantageuse. Mais face aux nombreuses offres qui existent et aux spécificités qui s’y rattachent, il n’est pas toujours simple de prendre les bonnes décisions.

Les SCPI sont des Sociétés Civiles de Placement Immobilier créées pour de l’investissement dans l’immobilier d’entreprises. A La Centrale des SCPI nous vous permettons de tout savoir sur les SCPI et d’investir facilement dans les meilleures SCPI du moment grâce à nos conseils en SCPI.